01/02/2016

28 Février au soir!!!

 

Il paraitrait, qu’ils sont de trop

Il faut donner un coup de balai

Renvoyer les basanés, étrangers

La Suisse à son lot de contingent

Il y en a assez d’être indulgent.

Mais en Ems, ils sont légions

Des noirs au secours des vieux

Mais ça on n’en parle moins,

Ça ne fait pas joli sur le carton.

 

Un délit un carton, mais au rouge

Mon pote, tu prends ton baluchon.

Tu repars dans ton pays, Secondos

Même si tu n’as jamais mis les pieds.

Là bas, tu seras aussi étranger qu’ici,

Sans aucun membre de ta famille.

Alors, tu reprendras la route, la mer

Pour grossir demain le lot des réfugiés.

Ici, la belle ligne dure a ses barbouzes,

Ils sont légions et pas que des figurants.

 

Au petit commerce, on fait son marché,

De sa terrasse, le tribun fait son baratin.

Petit étranger prend ton mal en patience,

Le père fouettard finira bien par se fatiguer.

Et comme on dit à Genève, fils fait toi petit !

Ce n’est pas encore aujourd’hui, que l’égalité

Sera au menu sur la carte de nos petits élus.

Demain, je ne serai pas de cette lie, qui vote

Pour que l’on reconduit un frère à la frontière.

 

Au pays de Dunant, sous le manteau tout se négocie,

Bien des privilèges contre un baril de pétrole d’Arabie,

Un monarque est toujours le bienvenu, c’est connu,

Un misérable, un va-nu-pieds, ce n’est pas permis.

Demain, au premier faux pas, combien seront expulsés,

Et combien de charters de retour finiront sur le tarmac?

Bien des femmes et des hommes se sont levés jadis

Pour que l’on accueille nos frères humains en périls.

 

tout est puéril, tout est fichu, rien n'est encore écrit

chaque fois, il faut se convaincre , allez au combat

afin, que de tout temps, l'être soit traité humainement.

Et ce n'est pas cet esprit qui prévaut en la matière, ici

pour faire de lui, cet autre, cet étranger un vrai ami.

au delà de nos différents, de ce tout qui nous sépare,

De cette matrice qui se rétrécie, sèchement s'assèche 

pour n'accoucher plus que de venin et d'une haine,

et je m'en excuse auprès des vaillantes sentinelles

De douter que cet appendice rehausse l'image de la Suisse.

 

 

 

Commentaires

Par honnêteté intellectuel, si ça vous parle, vous pourriez préciser que la votation du 28 février concerne le renvoi de CRIMINELS étrangers, et pas "les basanés étrangers" comme vous le dites. Ce n'est d'ailleurs pas non plus un vote sur le droit d'asile comme vous sembler l'insinuer.

A moins que par vos propos vous ne fassiez un amalgame raciste entre basanés et criminels ?

Écrit par : Eastwood | 27/01/2016

Avec le foutoir migratoire dont est terriblement victime ce pays, vous avez raison les Suisses essaient de limiter la casse autant que faire se peut encore (mais à mon avis c'est perdu).

Écrit par : JDJ | 27/01/2016

Ceci est une insulte à la Suisse, si vous n'êtes pas contents, d'où venez ?

Dans votre pays, il y a de nourriture halal.

Il y a des femmes voilées.

Des mosquées avec minarets.

Dans votre pays, ils n'expulsent pas les nationaux de VOTRE pays.

Alors, pourquoi, vous ne retournez pas dans VOTRE pays ?

Écrit par : Jésus | 28/01/2016

Je ne fais aucun amalgame et je persiste et signe. C'est l'udc qui fait des amalgames avec des étrangers criminels?
Quant à retournez chez vous, je suis bien chez moi en Suisse, à moins que vous vous référez juste à mon prénom pour affirmer que je ne suis pas chez moi et à ma place. Et comme je suis bien à ma place et que je participe par mon travail à l'enrichissement du pays, je n'accepte pas que les étrangers soient systématiquement qualifiés de criminels, qui profitent de l'aide sociale.
De plus basanés étrangers, c'est justement ce que j'entends tous les jours dans mon travail. A moins que vous vouliez que je dise brun ou noiraud pour être à la page du consensus verbal de certains de nos concitoyens. Quant aux réfugiés vous n'allez pas me faire croire qu'ils sont accueillis avec des fleurs.

Écrit par : Mkenzi | 28/01/2016

"Quant aux réfugiés" ???

Faut pas tout inverser !!!

Invasion organisée, rien d'autre !

Maintenant se la jouer, c'est pas moi, c'est mon voisin et en même temps le défendre, c'est qui, qui fait des amalgames ?

Écrit par : Jésus | 28/01/2016

Tiens ça me rappelle une anecdote, une vieille dame dans un EMS s'adresse à son aide-soignante en lui disant qu'elle ne veut pas être soignée par une femme"basanée"celle-ci lui précise que personne d'autre ne viendra la laver alors qu'elle s'est lâchée sur elle-même, qu'aucun Suisse ne veut plus faire le sale boulot, heureusement qu'il y a encore des étrangers pour faire le sale travail et permettre à des vieux racistes de rester propres et dignes dans leur lit. La vieille dame a fini par le comprendre qu'elle n'avait pas d'autre choix.

Écrit par : Bof | 31/01/2016

Je certifie que ce n'est pas une simple anecdote, mais la réalité du quotidien des aides soignants de couleurs. Je l'ai vécu plus d'une fois. Il paraît que tout est parfait dans ce magnifique monde et qu'il faut être reconnaissant de se faire maltraiter, persécuter à tout moment sans pouvoir rien dire. Mais au soir du 28 février, la moindre escarmouche fera peut-être l'objet d'une éventuelle expulsion. Réfléchissez donc avant d'aller voter, parce qu'après il n'y aura peut être plus d'aides soignants pour faire le travail qu'aucun Suisse ne veut faire.

Écrit par : Mkenzi | 01/02/2016

@Bof et Mk

Parce que ce sont des criminels qui sont engagés dans les EMS ? Je ne pense pas alors revenez sur terre. Par ailleurs vos propos font étalage d'un mépris assez flagrant pour les pensionnaires des EMS.

@Mk

Si vous faite bien un amalgame entre étrangers, basanés et criminels ! Vous pensez peut-être que cette loi ne rendrait pas expulsable un criminels étranger scandinaves ou asiatique a égalité avec un "basané" ? Ou est ce que vous insinuez que les basanés seraient plus touchés parce qu'aillant des relations plus problématiques avec la loi ?

Écrit par : Eastwood | 01/02/2016

Eastwood, si j'avais le moindre mépris pour les pensionnaires des Ems, je n'y travaillerai pas. Cela fait 43 ans que je suis dans les soins et je crois être leur seul rempart avec mes collègues contre les maltraitantes qu'ils subissent.

Pour ce qui des basanés, vous savez que c'est eux et uniquement eux qui seront visés. Il serait plus difficile à la Suisse d'expulser un européen sans remettre en questions les accords. Reliser l'initiative et vous comprendrez ce que je veux dire. Il n'est plus questions que des (criminels)mais tout le monde, un simple délit de la route, peut faire de vous avec cette loi un criminel. Je ne vous parle des secondos ni de ceux qui pourraient par fragilité être à l'aide sociale. Relisez cette initiative honteuse avant d'aller voter.

Écrit par : Mkenzi | 02/02/2016

Les commentaires sont fermés.