15/11/2015

Paris...

L’effroi, l’horreur, un massacre, pas assez de qualificatifs pour nommer les attentats de Paris.
Dernièrement l’ancien ministre  M. Badinter disait lors d’un débat sur le terrorisme et la loi à l’université de Genève toutes les difficultés pour un état de combattre le terrorisme dogmatique. Un terrorisme qui se sert de la religion, d’un dogme pour perpétrer ses actions, qui soumet toute une région et sa population à sa propre lecture et pratique de la religion.Comment peut on se faire justice en perpétuant l’injustice, comment peut on sacraliser la mort au lieu de la vie, la guerre au lieu de la paix, l'horreur au lieu de la beauté de notre monde?.
80% des victimes du terrorisme à travers le monde sont des musulmans, des musulmans tués par d’autres musulmans qui s’approprient la parole, le coran, la religion pour légitimer leurs actes odieux. Bien-sûr, ils se disent en guerre,en droit de riposter contre les agressions des états occidentaux qui mènent des frappes en Syrie, , mais est-ce que ceci justifie une pareille tuerie ?
Comment combattre ces semeurs de mort, ces haschichins sans perdre son âme, le sens des responsabilités, le respect du droit et de l’humain.
Parce que le danger est toujours là, présent, il suffit de peu pour que nous perdions l’esprit de ce qui nous rend différents,qui fait nos valeurs, de liberté, d'égalité, de fraternité  et que nous succombions de facto à cet élan si facile de la vengeance et des amalgames au détriment de l’humain et de la raison. Face à ces hommes de la mort , nous devons rester ferme, debout et solidaire,sans succomber à la haine. Solidaire dans la résistance.

 

Commentaires

La vie est belle..les animaux sont mieux que certain humains,l'homme a créé les armes' les bombés' les drogues'le mal'´ plus facile pour ses cinglés de faire de voir souffrir son semblable;la machine dépasser L;homme! Reposer à paix'

Écrit par : Laurent | 15/11/2015

Les commentaires sont fermés.