25/09/2013

UN DEBAT POUR NE RIEN DIRE...

le lundi 23 septembre, j'ouvre mon poste de télévision ( RTS2)comme un chacun pour voir ce que les anciens conseillers d'Etat et les futurs candidats ont a dire. A par quelques piques ici et là, entre PLR, UDC, MCG, PDC, PS-VERTS sur le bilan des sortants, rien, mais vraiment rien de consistant à se mettre sous la dent. j'ai assisté à un débat sans grande éloquence, sans âme et son esprit, une vraie piquette. Un débat de chiffre inutile, des petits comptes d'apothicaire.  Une petite discussion entre amis rien de plus. ils se seraient donnés rendez-vous au bistro du coin, ça aurait été pareil. Même les journalistes étaient en dessous de ça. j'aurais aimé assister à un petit bras de fer, à une querelle de ménagères autour du bout de gras, à une bagarre de mauvais enfants ou même à une bataille rangée de polochon entre les convives. Tout ça m'aurait bien plu. j'aurais eu enfin l'impression d'exister, d'avoir un intérêt quelconque à leur yeux, de me rendre compte que quelque chose se passait enfin dans leur tête, à genève et dans le canton. Pas un mot sur l'emploi, pas une miette sur le logement, la mobilité, le transport, rien sur le chômage, l'aide sociale, la santé, rien de rien sur nos aînés, l'école, la formation des jeunes, la petite enfance, l'endettement, la finance, les impôts. Rien de rien, pas même une petite saillie du petit Maudet sur la sécurité. Je serai resté sur ma faim sans le coup de gueule de remy pagani d'ensemble à gauche qui trépignait sur son strapontin à l'abri des regards et loin du cercle des poètes imberbes. 3 minutes pour détailler un programme, c'est se moquer du monde. A défaut de programme mieux vaut une volée de bois vert pour tordre le cou au consensus politique. Mais ou sont passés Grand manitou ! les promesses, les futurs projets, la traversée de la rade, le vivre ensemble, la grande genève internationale, la genève prospère et solidaire, ouverte et accueillante des temps jadis. mais ou sont passés les filouteries et mensonges du MCG, les petites phrases assassines du PLR, les doléances interminables du PS-VERTS, les petits attaques mesquines de l'UDC, la bonne conscience humaniste du PDC en perdition. ils n'ont pas fait que combler le vide par le vide nos grands élus, ils sont usés, laminés par le pouvoir. Ils ont un siècle de retard et ils ne le savent pas où font semblant de l'ignorer. Alors, au soir du 6 octobre mettez leur un peu de pagaille pour réveiller ces" assis".

Commentaires

C'est pourtant debout et en deux minutes que je vous ai annoncé la bombe que nous prépare le DIME et dont Mme Künzler se garde bien de parler avant les élections. Ainsi que trois idées pour redonner de la fluidité à Genève et mettre fin à la guerre des transports.
Ceci dit, je partage votre dépit. On dirait que tout est organisé pour perdurer. On avance en rang serré derrière les partis gouvernementaux et tant pis pour les forces vives, ceux qui en veulent, qui sont motivés et enthousiastes.
On recherche désespérément un média, ou simplement un journaliste, un peu plus impertinent, curieux, provocateur, pour lancer enfin un semblant de débat.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/09/2013

tout-à-fait, Dr what's on!

Écrit par : pierre à feu | 25/09/2013

Absolument, je vais contribuer à la pagaille ;)

Écrit par : Jmemêledetout | 28/09/2013

Les commentaires sont fermés.